L'art d'aimer : 10 ans de leçons de séduction Aubade par Collectif

December 16, 2018

L'art d'aimer : 10 ans de leçons de séduction Aubade par Collectif

Titre de livre: L'art d'aimer : 10 ans de leçons de séduction Aubade

Auteur: Collectif

Broché: 192 pages

Date de sortie: October 23, 2002

ISBN: 2732428485

Éditeur: La Martinière

Télécharger Lire En Ligne

Collectif avec L'art d'aimer : 10 ans de leçons de séduction Aubade

L'art d'aimer : 10 ans de leçons de séduction Aubade par Collectif a été vendu pour EUR 35,50 chaque copie. Le livre publié par La Martinière. Il contient 192 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Comment les faire craquer ? L'Art d'aimer pourrait s'appeler aussi "Hommes, mode d'emploi". De la leçon numéro 1 "Lui offrir un peu d'ivresse" à la leçon numéro 49 "Prolonger la magie du premier regard", L'Art d'aimer. 10 ans de leçons de séduction offre un éventail de détails dont l'œil se délecte. Du raffinement de la dentelle au nœud de la petite culotte, des décolletés plongeants à la cambrure des reins, de l'intitulé même des leçons pleines d'un humour coquin, voici un livre qui est une véritable ode à la séduction. Qui est d'ailleurs la femme Aubade ? D'après Ann-Charlotte, l'une des créatrices, "La femme Aubade est une femme qui est en accord avec sa féminité et son corps." Pour Françoise, qui travaille également chez Aubade, "La femme Aubade, c'est quelqu'un qui a de l'esprit, de l'humour ; il faut du vécu pour ça. Elle gère complètement le jeu de la séduction et fixe même la barre assez haut. Elle aime son corps, connaît ses atouts et les met en valeur… mais seulement quand elle le veut ! Elle est maîtresse d'elle-même."

Une dentelle, une cotonnade, un flou cartésien posé sur des fesses outrageusement cambrées, un nombril, une main traînant négligemment sur le corps, bref une leçon d'un genre amoureux photographié de noir et de blanc par trois virtuoses, Bernard Matussière, Hervé Bruhat et Hervé Lewis. Enfin, vous qui vous demandiez si ces fesses et poitrines étaient bien réelles, les clichés des coulisses shootés par Jean-Michel Turpin vous le prouveront. Elles s'appellent Sophie, Stéphanie. Elles ont inspiré des soupirs, des vocations soudaines de régime et de sport intensif. Elles ont aussi inspiré des auteurs qui racontent leur premier souvenir de folles lingeries, parmi lesquels Anna Gavalda, Guy Carlier ; elles ont séduit Milo Manara, Ben ou encore Georges Wolinski… Une dernière leçon vous tenterait-elle ? Que diriez-vous de la numéro 42 "Créer vertiges et palpitations." Dix ans et encore tellement d'actualité… --Nathalie Robert-Poitout